Test Max Boost Band

DSCN0152

Voici un second test d' un traqueur d’activité connecté en Bluetooth  ( dans le cas ci présent c’est plus un podomètre Bluetooth  qu’un traqueur d’activité avec mesure de plusieurs paramètres , mais pour le prix … ) . 

Le Max Boost  Band  distribué vendu chez U  coute 29 Euros et ressemble à bien d’autres appareils de ce genre , vous avez donc un bracelet avec un petit écran et un bouton intégré … 

C’est le «  grand frère »  du Max Activ Band déjà testé ici même , Même marque , même fonctionnement  et même logiciel dédié … 

Il est couplé à un logiciel pour Android ou IOS ( mais un OS moderne quand même , par exemple il demande au moins Android 4.3 …) . Pas de Windows Mobile compatible  par contre … 

Déballage … 

DSCN0139

 

L’emaballage est très clair sur l’utilisation et le produit , on pourrait s’attendre à une présentation qui serait à la limite mensonger comme pour bien des produits low-cost ou de gadgeterie , là non …  Il y a  même une notice ( plutôt claire et précise pour une fois ) …

DSCN0138

 

2 cables de connexion , l’agrafe pour le traqueur et le traqueueur lui-même … 

DSCN0140
DSCN0141
DSCN0148

 Le traqueur doit déjà être chargé ( via un PC ou un chargeur non fourni ) et deux cables qu’on doit réunir … Le système de clipsage semble plutôt fragile … On peut le faire que tous les 4 ou 5 jours minimum ...

DSCN0150

La chose en photo …

Le traqueur est plutôt joli et ressemble à des appareils bien plus chers … 

DSCN0152

Nous avons juste l’affichage et le bouton , tous deux très discrets  sur le dessus coté montre  ...

DSCN0162

L’agrafe avec sa boucle de protection  coté bracelet...

DSCN0158

Le soft … 

Il faut donc avoir Google Play et Android 4.3 ou plus …  Rechercher Max Fitness Pro … L’installer … 

Au premier démarrage de l’application  quelques renseignements seront demandés aussi bien pour la personnalisation du traqueur que sur vous ... comme c’est un «  coach virtuel » il se permets même  de demander votre sexe et votre poids … La configuration de Bluetooth se fera aussi par là , par la suite les envois des données aussi .

En effet cet appareil n’est pas toujours connecté au smartphone ce qui lui donne une belle autonomie ( et le smartphone aussi ) … 


Et voila … Il suffit de réveiller «  le traqueur » le mettre en position Bluetooth , et de demander la connection avec le traqueur en même temps via l’application du smartphone  et les machines se connectent …  Le traqueur est mis à l’heure et s’il a des données les envoie au smartphone …

 

L’utilisation … 

En mode podomètre nous avons toutes les informations journalières en apuyant à chaque fois sur le bouton : l’heure  le niveau batterie et la date , le nombre de pas , le nombre de kilomètres parcourus , le nombre de calories , et le résultat par rapport à l’objectif …  Tout cela  est purement théorique car uniquement calculé par le nombre de pas …  

Le mode someil n’affiche que l’heure , la date et le niveau de batterie … On ne peut pas controler en même temps le someil et le nombre de pas ( tant-pis pour les subnambules ) , si on marche trop la nuit le traqueur se remets en mode podomètre ...


Il y a aussi un mode «  perdu » qui permets d’afficher la distance à laquelle est le traqueur ( plus de 6 mètres , de 3 à 6 mètres , sous votre nez …) . 

Pour l’instant «  cela semble fonctionner plutôt bien » cependant le traqueur d’activité semble être un peu trompé par les secousses subies en voiture  … Les paramètres rentrés sont ils vraiment utiles et changent ils vraiment les autres informations ? En tout cas , la longueur de pas corresndent plus à des pas de course que de marche , même rapide ...

J’ai donc créé une configuration très différente de la première configuration aussi fantaisiste que la première  ( passé de homme à femme , perdu quelques 20 cm et autant de  kilos )  … Si avec cela on reste avec une longueur de pas et un nombre de calories au même niveau , cela veut dire que l’interface est «  un peu bidon » ...

 Or ce n’est pas le cas … C’est donc qu’à première vue les informations semblent crédibles … Pour un sportif car la longueur des pas ne semble pas crédible dans le cas d’une simple promenade , mais plutôt pendant une activité sportive … 

Le système de fermeture  du bracelet ( étudié pour se défaire si on l’accroche ) est parfait grâce à une boucle sur le bracelet qui évite de le perdre .

Conclusion … 


DSCN0153

Bien moins précis  que le Max Activ Band , le Max Activ Boost est par cotre bien plus élégant ce qui est très important pour un objet qu’on porte au poignet toute la journée  , il reste cependant tout à fait utilisable si vous n’êtes pas trop exigeant sur l’exactitude des informations .

 © philippe LEGRAND 2010-2017