Test MPman MPW70 : The End ...

DSCN13ff03

On continue  et finit le test du Mpman MPW70 … 

Autonomie …

L’autonomie de la tablette est plutôt décevante : Environ  2 heures 40 miutes en lecture vidéo avec VLC , rétroéclairage à 50 % et son à 100 %  . La jauge n’est pas très précise : elle  baise de plus en plus vite à mesure que la batterie se décharge !  

Conclusion … 

Cette machine est une alternative Windows légèrement plus couteuse aux tablettes Android 7 pouces  premier prix ( du type Logicom ou Poaroid ) . Techniquement je n’ai rien à lui reprocher et même j’ai été plutôt impressionné par ses performances et ses capacités  pour une machine de ce prix   cependant elle ne m’a pas réellement convaincu  pour  plusieurs raisons …

Je teste actuellement qelques tablettes Windows car j’estime que pour certains usages  elles ne peuvent pas être remplacées par des machines Android qui sont moins polyvalentes , cependant ce que Windows gagne en polyvalence il le perds en ergonomie et convivialité , ces machines ne sont pas toujours faciles à utiliser … Par exemple pour la capture d’écran je suis obligé ( et cela ne fonctionne pas avec toutes les applications , ce qui explique que j’illustre moins me tests de tablettes Windows qu’ Android  ) d’utiliser un clavier PC .

Elle souffre auusi   du défaut des tablettes  Windows low-cost : trop peu de stockage qui bride la tablette et oblige à utiliser une carte SD , pas de bouton Windows  , écran non- IPS … 

Enfin , le soucis de format d’écran me gêne ( mais je ne pense pas qu’il gênera la majorité de mes lecteurs ) .

Le soucis a donc plus été le concept original et son cahier des charges qui n’est pas adapté  à une utilisation quotidienne : je préfèrerais ne pas avoir de port HDMI mais un bon écran , pas de port SD mais un véritable espace de stockage … Et de  telles tablettes à un prix similaire existent  , c’est par exemple  la HP 7 pouces Stream ( qui sera bientôt testée ici même ) . 

J’admire donc plus le travail fourni pour sortir une telle tablette que le résultat final ! 



 © philippe LEGRAND 2010-2017