Test Storex eZee Tab 904 slim : Programe , autonomie et jeux

Screenshot 2013-10-24-20-26-25

Comme on dit , "quand le vin est tiré il faut le boire" , je continue donc le test de la Storex eZee Tab 904 Slim sur plusieurs aspects … 

Interface utilisateur … 

L’interface est bien entendu celle d’ Android 4.2 , avec les touches capture d’écran et de volume sur la bare inférieure … 

Screenshot 2013-10-24-20-30-16
Screenshot 2013-10-24-20-27-10
Screenshot 2013-10-24-20-29-24

Ceci dit la capture d’écran n’est pas très rapide à être effectuée …

Dans l’ensemble on peut quand même dire que l’interface est agréable à utiliser ( bon , la tablette ne peut pas être mauvaise en tout ) . 

Google Play fonctionne très bien  

Connexion à un ordinateur … 

Capture d’écran 2013-10-25 à 18.37.50

Sur mon Mac la connection via USB  se passe plutôt pas trop mal une fois la tablette reconnue par l’ordinateur… C’est là le problème : une fois la tablette reconnue …  Une fois le cable USB branché il faut parfois jouer avec l’activation de stockage USB : la carte SD est en général reconnue , la mémoire de la tablette bien mois facilement ...

Screenshot 2013-10-24-20-30-28

Les jeux … 

Bonne nouvelle : les capteurs de position sont parfaits : dans le bon sens et réactifs , le soucis est que l’écran tactile ne suit pas … Et souvent en retard … Jouer à Fruit Ninja devient un exploit car parfois le tactile " décroche " … 

Screenshot 2013-10-22-23-01-19

Autre soucis : la 3D a parfois des saccade …  Même sur des jeux tels que Temple Run 2 ou Paper Plane 2 .

Screenshot 2013-10-24-20-39-11

Ces soucis semblent aléatoires : parfois tout marche pas trop mal  … A mon avis cela dépends du nombre de logiciels ouverts ( on a très peu de RAM ) ...


Autonomie … 

Tiens la jauge batterie  fonctionne très bien , et bien mieux que sur bien des tablettes low-cost . 

Screenshot 2013-10-25-17-41-19

4 heures en lecture vidéo en boucle , rétroéclairage à 50 % , c’est correct  , on a vu mieux mais cela suffira dans la plupart des cas …

SUITE DU TEST 

 © philippe LEGRAND 2010-2017