La beauté intérieure ...


IMG_5450

Franchement j'étais furax quand j'ai déballé la dernière machine à écrire : malgré qu'elle ait été mise dans sa valisette tout le boitier était " éclaté " , elle a même perdu une molette … Logiquement , comme elle date d'avant que les fabricants s'efforcent à faire des appareils fragiles et peu durables , la machine reste parfaitement fonctionnelle … J'ai donc décidé de la transformer en machine à écrire " qui ne cache rien " … Je lui ai retiré la carrosserie cassée ( et 2 éléments qui sont gardés précieusement ) rajouté des pieds en caoutchouc ( achetés en même temps que la réparation de l' Olympia SM2 ) et mis des rouleaux d'encre d'époque métallique ( à la place des rouleaux modernes en plastique ) elle me servira de pense bête à la sortie de ma maison …

pourquoi gâcher une telle machine ? Bien entendu cette machine n'est plus une machine de collection mais au moins elle servira encore quelques années ( et redeviendra aussi belle si on lui trouve une donnée d'organe totalement irréparable ) . Voila une bonne idée pour les machines de collections qui ne méritent pas de devenir donneuses d'organe ! On peut le faire avec un grand nombre d'objets si le fait de retirer leur boitier ne les rendent pas dangereux …